Hello la compagnie (créole, ahah, absolument pas drôle, je sais.)

 

Tout ça pour vous dire que pour signer mon Coming Back, j'ai testé pour vous...L'élevage de boulays !

Si si. Les Kévins, ça vous dit quelque chose ? Ouais, bah moi, je les collectionne.

Ça ne vous est jamais arrivé de vous dire "merde, pourquoi est ce que je tombe toujours sur le mauvais mec...Connard de cœur, t'aurais pas pu en choisir un autre, merde". Ça, passe encore. Mais le genre de boulays accro à vous tout ça parce qu'ils sont happy face parce qu'une jolie demoiselle leur dit bonjour trois fois par ans...Ça doit pas leur arriver souvent, alors ils remuent la queue et vous colle comme de vrais chiens; ça, ça me tueeeeeeeee.

Le genre de boulays qui vous dit je t'aime à longueur de temps, alors qu'en vrai vous pouvez pas les blairer, vous connaissez même pas leur nom mais que tout ça ils sont trop con pour s'en rendre compte...Alors vous vous êtes là "Ouais ouais". Parce que mine de rien, boulay ou pas boulay, un bouche trou sert toujours. J'en reviens à ma description type du boulay : il vous envoie 3000 textos que vous supprimez sans les lire et qui tape un scandale parce que vous ne répondez jamais. Mais vous direz simplement "oh, désolée, je révisais". Et vous êtes pardonnée. Et c'est reparti. Mais en ce moment ça ne m'amuse plus. Destockage massif, vente de boulays. Ils sont bien dressés, obéïssants, attentionnés et __pas du tout__ envahissants :nooel:

Si un jour vous voulay un boulay de qualitay, reportay vous à l'élevage des boulay linouziens, 100% pur Kévin garanty, & tout ça, à pety pry :nooel:

viendez les gens, viendez. Vous pouvez même les bouffay, j'me balanceeeeeeee mais par pitié, virez les !

 

Conseils à ceux qui voudraient se reconvertir dans l'élevage.

1. Restez vous même. Ça vient tout seul les boulays. Montrez quelques photos...Allez dans des lieux dits "à boulays" c'est à dire forums (vous en trouverez toujours), bars (les mecs bourrés sont très lourds), et le mieux : les tchat ! LE lieu à boulay par excellence !

2. Créez un profil skyrock sous votre vraie identité. Ça vient aussi, même sans photos, ils vous diront "Très charmante, +5"

3. Créez un profil skyrock en vous présentant sous une fausse identité : vous êtes une riche étudiante américaine arrivée en France pour de brillantes études, vous êtes trop bonne et avec un adorable tatouage de ...Subaru dans la chute des reins. ÇA VIENT COMME DES MOUCHES CES CREVARDS LA.

4. Faites preuve d'ouverture d'esprit, de tolérance. Si vous êtes raciste, abandonnez. La mixité sociale est un phénomène très concentrée chez l'espèce dite du Boulay. Vous y trouverez de tout, c'est comme chez Momo, mais si vous savez ! L'épicier du coin qui fait ce sublime couscous-cassoulet-canard-laqué au foie gras d'huitre ! Y'a de tout. Les crevards blacks qui se ventent de leur queue d'éléphant, les rebeus qui vous charment, les vieux français qui se cachent derrières leur cam...Bizarrement, aucun asiat ne m'est apparu comme boulay. Comme quoi ! ^^

5. Soyez patient ! Un boulay met un certain temps à arriver à maturitay...Il faut l'entretenir puis après le lâcher seul en pleine nature. Il se sentira abandonné, et là, vous le revendrez à un prix très avantageux car sa victime (vous) lui manquera fortement.

6. Soyez cruel. Pas de pitié pour les salauds. Il faut savoir être dure dans la vie. Toute une éducation à refaire à ces sales gosses là. Apprenez leur par exemple à parler quand ils vous disent "h mamazel t b1 bn tc si² jtboufrè b1 lq". Déjà, dans ce genre de cas, apprenez leur les convenances de la vie en société. On s'adresse aux femmes de manière courtoise. Sinon, TATATE DANS TA GUEULE JEUNE CON !Ensuite, une fois le langage appris, il faudra leur inculquer un principe de base que l'on nomme orthographe. Sans ça, leur survie ne sera pas assurée. N'est pas boulay de luxe qui veut très cher !

7. Laissez faire votre feeling !

 

Et vous voila formé pour être un véritable éleveur de Boulay, bienvenue dans ce monde merveilleux.

 

Attention ! Certains boulays sont déjà très habiles ! Il s'expriment dors et déjà tels de vrais poètes (avec quelques fautes d'accord en plus bien sûr), vous racontant des romans pornographiques illustrant les rêves qu'ils font à votre égard dans un style très particulier qui vous donnerait presque envie de transmettre à la prof de littérature et qui vous a bien fait rire parce que tout le monde sait qu'en fait il a une toute p'tite b**e le pépère. Il y en a d'autres qui attaquent directement, gare aux esprits sensibles ! D'autres encore vous insultes, alors dans ce cas, apprenez leur les commodités de la vie en société devant le sexe fort (les femmes, bien sûr !)...Ah et parfois aussi, des filles vous accostent...Ça, je dois avouer que c'est plus délicat comme boulay. On s'y fait pas tout de suite ! Bref, ce fut la partie skyrock. Comme je vous l'ait dit, d'autre vous trouvent parmi d'autres lieux et sont tout aussi chiants et durent encore plus longtemps...Style les amis des amis complètement nases que vous connaissez même pas mais qui vous aimeeeeeeeeent...Enfin vous voyez.

Merde, je suis en pleine révision pour demain, j'écris de la merde.

 

Vous l'aurez compris...

 

OUI A L'EXTERMINATION DES BOULAYS.